Franquin, André (1924-1997)

Fusain sur carton pour cette sublime illustration originale réalisée en 1945 par André Franquin.

Il s’agit d’un portrait réaliste composé par l’auteur alors qu’il n’était âgé que de 19 ans !

Ce portrait fut commandé à l’intention d’une jeune fille, Nicole, par ses grands-parents pour son anniversaire. Ceux-ci habitaient un quartier d’Etterbeek où résidait Franquin. L’auteur est inscrit à Saint-Luc et il s’y adonne au plaisir du dessin au fusain et à partir de modèles. Il y démontre déjà une grande habileté et déclarera plus tard que ‘rien de ce qu’il fît dans cette école ne fut inutile’.

Ce n’est qu’en 1946 qu’il rencontre Jijé, Morris et Will et débute sa carrière de dessinateur BD. Le portrait quant à lui a orné les murs de la chambre de son ‘modèle’ durant toute sa vie, jusqu’à ce mois de décembre 2017. Oeuvre incroyable, ce bijou artistique démontre combien le talent de Franquin était énorme. On reconnait aisément les traits caractéristiques des yeux, les traits fins du nez et même le grain de peau, net et lisse.

Quelque chose de nostalgique émane de cette oeuvre. Il s’agit d’une véritable pièce de musée, jamais présentée à la vente… une pièce pure. Jamais sur le marché une réalisation semblable ne fut proposée ! Une face connue, mais discrète pour un monstre sacré du 9ème art.

62x48cm

 

Prix: 12.000€ + Droits de suite (4%)